orthopédiste
orthopédie chirurgie orthopédique







Docteur Jean Michel HUC DE BAT
Docteur Olivier MOLLARET
Docteur Philippe MOREEL
Docteur Benoit RIPOLL
CANAL CARPIEN


Avant l’opération :
Le syndrome du canal carpien se traduit par une sensation de "fourmis" dans les doigts de la main, fréquemment associée à des douleurs remontant dans le bras.
Les signes de cette maladie gênent souvent le sommeil.
Tout ceci s'explique par la souffrance du nerf médian (principal nerf de la main) qui passe, accompagné des tendons des doigts, sous un ligament dans un tunnel très serré (appelé canal carpien). Ce tunnel est situé dans la paume de la main.

Cette souffrance qui est souvent favorisée par les activités manuelles, doit être confirmée par un examen appelé Electromyogramme (EMG), celui-ci mesure par de petites piqûres, la vitesse du courant électrique qui circule dans les nerfs.
En fonction des résultats de l'EMG il faut envisager :

  • Soit une infiltration de cortisone dans le poignet, qui retarde le plus souvent l'opération de quelques mois ou quelques années ; en diminuant transitoirement l'inflammation du nerf qui est serré dans le canal.
  • Soit une opération qui est le seul traitement définitif.

Pendant l’opération :
L'entrée à la clinique se fait le matin et la sortie en fin d'après midi.

Le but de l'intervention est de libérer le nerf de son tunnel en sectionnant un ligament (cette section est sans conséquence à long terme).
La technique sous endoscopie permet, sous caméra, et en allégeant au maximum le geste chirurgical, de récupérer la fonction de la main aussi rapidement que possible
Le matériel :

L'incision sur la peau mesure environ 1 cm :

La technique :

La cicatrice à 1 mois :


Après l’opération :
Aucune immobilisation par plâtre ou attelle ni aucune rééducation n'est nécessaire.
Un arrêt de travail est utile selon le type d'activité professionnelle : il peut aller de 2 jours à un mois selon les cas.
Les engourdissements disparaissent en général vite, en revanche, les pertes de la sensibilité s’améliorent plus lentement, parfois incomplètement. Une petite douleur à la partie proximale de la paume est habituelle et normale, du fait de la section du ligament et de la cicatrisation des tissus.

Certains mouvements pourront être douloureux pendant quelques temps (ouvrir une bouteille, tordre une serpillière, passer la marche arrière d’une voiture...). La force musculaire pré-opératoire diminue pour revenir au bout de 6 semaines à 3 mois.

La récidive est inhabituelle mais n’est jamais exclue.

Accueil - Pathologie du Sportif - Arthrose - Colonne vertebrale - Pied - Main - Coude - Hanche - Genou - Epaule - Lexique Contact
Centre d'orthopédie - Polyclinique du Parc Rambot - 2 Avenue du Docteur Aurientis - 13100 Aix-en-Provence Tél : 04 42 21 43 42 - Fax : 04 42 63 16 44
Liens - Mentions légales - Dixi