orthopédiste
orthopédie chirurgie orthopédique







Docteur Jean Michel HUC DE BAT
Docteur Olivier MOLLARET
Docteur Philippe MOREEL
Docteur Benoit RIPOLL
HALLUX RIGIDUS
CHIRURGIE DU PIED

1. PRINCIPE ET INDICATION

L'hallux rigidus se définit comme l'arthrose de l'articulation métatarso-phalangienne du gros orteil, c'est donc une usure de l'articulation caractérisée par une disparition plus ou moins importante du cartilage articulaire. Cela entraîne raideur et douleurs.

Au stade initial : plutôt traitement médical avec semelles.

A un stade plus avançé : traitement chirurgical.

  • soit conservation;
  • soit avec un blocage de l'articulation.

Contrairement à l'hallux valgus cela touche plutôt l'homme.
Des radios sont nécessaires pour évaluer l'atteinte de l'articulation.

2. DESCRIPTION SIMPLIFIEE DES TECHNIQUES CHIRURGICALES

Schématiquement 3 cas :

  1. Le patient est seulement gêné par son conflit dorsal et non par son articulation. C'est l'indication d'un "nettoyage" (émondage) de l'articulation, enlever les ostéophytes. Dans ce cas, l'arthrose reste présente ce qui peut expliquer la persistance de phénomènes douloureux.

  2. Le patient est gêné par la douleur articulaire et la raideur mais l'articulation n'est pas trop détruite.
    On peut faire une ostéotomie de raccourcissement dite ostéotomie de Weil qui enlève les contraintes dans l'articulation en détendant celle-ci.
    On fixe cette ostéotomie par une vis ou deux à tête enfouie dans l'os.
    Ceci améliore les douleurs et enraye temporairement l'évolution arthrosique.

  3. Le patient est surtout gêné par une douleur articulaire avec articulation détruite.
    C'est l'indication d'un blocage de l'articulation ou arthrodèse qui sera fixée par plusieurs vis ou une plaque en gardant une position du 1er rayon arthrodésé en flexion dorsale pour avoir un bon déroulement du pas.
    Au bout de trois mois la fusion est généralement atteinte et l'indolence est complète.

3. SUITES OPERATOIRES HABITUELLES

  1. Après émondage, appui autorisé avec chaussure Podalux pendant 1 mois.
    Arrêt de travail de 45 jours environ et reprise du sport vers le 2 mois.
    Il faut toujours lutter contre l'oedème du pied en le surélevant régulièrement et auto-rééduquer l'orteil pour qu'il ne s'ankylose pas.

  2. Après ostéotomie raccourcissante du 1er métatarsien, de la même manière, chaussure Podalux 1 mois, arrêt de travail de 2 mois et auto-rééducation. Sport autorisé à 3 mois.

  3. Après arthrodèse du gros orteil, il faut conserver la chaussure Podalux 6 semaines, on ne rééduque pas l'orteil, l'arrêt de travail est de 2 à 3 mois.
    A distance, une fois l'arthrodèse fusionnée, on peut reprendre une activité quasi normale.Seule la course est parfois difficile.

4. RISQUES ET COMPLICATIONS

Dans toutes les interventions, le risque infectieux est de 1,5%.

Dans l'émondage, le patient peut avoir des phénomènes douloureux liés à l'arthrose.

Dans les ostéotomies de raccourcissement, on peut avoir une difficulté de fusion de l'ostéotomie ou une arthrose qui continue à évoluer.

Dans l'arthrodèse, il peut y avoir une non fusion de celle-ci qui peut nécessiter une reprise chirurgicale.

5. LES QUESTIONS POSÉES

Est-ce douloureux ?
Oui pendant 48 heures mais l'anesthésie tronculaire du pied retarde l'apparition des douleurs qui est bien maitrisée pendant l'hospitalisation.
Passé un délai de 3 jours,on peut être calmé par des antalgiques oraux.

Quand puis-je marcher ?
Dans tous les cas immédiatement avec la chaussure Podalux dès que le pied a retrouvé sa sensibilité.
Cette chaussure, suivant les types de chirurgie, sera conservée 30 à 45 jours.

Quand puis-je conduire ?
Dès que la chaussure Podalux a été ôtée et que le chaussage se fait correctement, c'est à dire pas avant le 2ème mois.

Peut-on opérer si nécessaire les deux pieds en même temps ?
Si les deux pieds justifient d'une chirurgie cela peut être fait en même temps, même si la technique opératoire est différente d'un pied à l'autre.
Cela nécessitera bien sur de marcher avec 2 chaussures Podalux, ce qui est possible.

Quelle est la durée de l'arrêt de travail ?
Suivant la technique, au minimum 45 jours pour l'émondage, en moyenne 2 mois pour l'ostéotomie et l'arthrodèse parfois jusqu'à 3 mois.

En tout cas 3 mois quand les deux pieds sont opérés en même temps.

Quand puis-je voyager ?
Dès le 10ème jour une fois que l'appui est repris de manière satisfaisante.

Doit-on prendre des anticoagulants ?
Généralement oui pendant 10 jours pour éviter les risques de phlébite, tant que la marche n'est pas facile.

L'intervention est-elle prise en charge ?
Généralement l'intervention est prise totalement en charge.
Il y a juste les honoraires du chirurgien qui sont à régler et qui sont de 300 euros pour un pied.
Ce réglement est effectué à la sortie de l'établissement avec une facture qui est prise en charge par les mutuelles suivant la nature du contrat du patient.

Accueil - Pathologie du Sportif - Arthrose - Colonne vertebrale - Pied - Main - Coude - Hanche - Genou - Epaule - Lexique Contact
Centre d'orthopédie - Polyclinique du Parc Rambot - 2 Avenue du Docteur Aurientis - 13100 Aix-en-Provence Tél : 04 42 21 43 42 - Fax : 04 42 63 16 44
Liens - Mentions légales - Dixi